Pensée du Jour :

Publié le par Monsieur le Maire

Je pense que le trop d'attention qu'on met à observer les défauts d'autrui, fait qu'on meurt sans avoir eu le temps de connaître les siens.

 

Dénis A. ASSAGOU

Publié dans Pensée du Jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article